Spécialiste Protection Transversale

Danish Refugee Council

Titre du poste : Spécialiste Régional en Protection Transversale

Répondant à : Coordinateur Régional en Protection

Supervisé par : Coordinateur Régional en Protection

Fournit une supervision technique : Chef des Projets DRC et des Parternaires

Duty station : Dakar, Ouagadougou, Bamako ou Niamey en fonction du lieu de résidence habituel du candidat sélectionné

Area of Operation : Mali, Burkina-Faso, Niger avec déplacements fréquents aux Trois Frontières. Autres pays de la région WANALAC de DRC

Période considérée : 12 mois (renouvelables)

Type de contrat : Contrat de travail national – l’autorisation pour travailler dans le pays de la « duty station » est indispensable

Salary & Benefits : Non Management G-1

Introduction

Le Conseil danois pour les réfugiés porte assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées à travers le monde : nous fournissons une aide d’urgence à ces personnes, nous combattons pour leurs droits et nous renforçons leurs opportunités pour un meilleur futur. Nous travaillons dans des zones affectées par les conflits, ainsi que le long des routes de déplacements, et au sein des pays dans lesquels les réfugiés s’établissent. En coopération avec les communautés locales, nous nous efforçons d’atteindre des solutions responsables et durables. Nous travaillons pour une intégration réussie des communautés vulnérables et, lorsque cela est possible, à la réalisation de leur souhait de retour chez eux.

Le Conseil Danois pour les Réfugiés (ci-après : DRC, pour Danish Refugee Council) a été fondé au Danemark en 1956 et est depuis devenu une organisation humanitaire internationale avec plus de 7 000 employés et de 8 000 volontaires. Ayant son siège établi à Copenhague, et présent dans 40 pays, le DRC est une organisation d’aide non gouvernementale, à but non-lucratif, politiquement neutre et indépendante et non-confessionnelle.

Notre vision est une vie avec dignité pour toutes les personnes déplacées dans le monde. Tous nos efforts reposent sur notre boussole morale : l’humanité, le respect, l’indépendance, la neutralité, la participation, l’honnêteté et la transparence.

1. Contexte

DRC opère en Afrique de l’Ouest depuis 1998. Le Bureau régional de DRC pour l’Afrique de l’Ouest, du Nord et l’Amérique latine (WANALAC) est établi à Dakar, Sénégal. Mené par le Directeur exécutif régional, DRC WANALAC supervise, supporte et oriente de manière stratégique les Bureaux des missions de DRC dans la région.

Depuis mai 2022, cela la région comprend le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Cameroun, le République Centrafricaine, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, la Colombie et le Venezuela. Un département des opérations et subventions multi-pays existe au Bureau Régional depuis février 2021 avec des projets multi-pays et transfrontaliers, et des subventions détenues par la région.

Le poste de Spécialiste en Protection Transversale est nouveau au Bureau Régional. Ce poste est ouvert sous réserve d’une confirmation de financement qui est attendue ce mois.

2. Objectifs du poste

Ce poste fournit un soutien et/ou une orientation technique à un projet multi-pays soutenant une première réponse d’urgence par des partenaires nationaux et des OSC locales au Burkina Faso, au Niger et au Mali (3/4 temps), et pour des mandats d’autres pays de la région (Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord, Amérique latine – WANALAC). Il veille au respect des procédures et des directives de DRC au sein de la région WANALAC. Le poste contribue à l’amélioration des opérations et des stratégies, qui sont traduites en plans d’action et en tâches quotidiennes.

Le spécialiste fera partie de l’équipe Programme régionale, sous la supervision du coordinateur régional en protection. Il/elle travaillera en étroite collaboration avec l’équipe des opérations multi-pays de DRC, les équipes des bureaux pays et les ONG locales partenaires. Il/elle mettra en œuvre les politiques et programmes de l’organisation dans le secteur de la protection.

La protection transversale chez DRC devrait être présente dans chaque intervention et activité, quel que soit le secteur, assurant la centralité de la protection dans chaque réponse humanitaire. La protection transversale garantit que les éléments suivants sont au cœur de toutes les activités humanitaires :

  • Prioriser la sécurité et à la dignité, et éviter de causer du tort, prévenir et minimiser autant que possible tout effet négatif involontaire.
  • Accès Significatif, organiser l’accès des personnes à l’aide et aux services – proportionnellement aux besoins et sans obstacles.
  • Redevabilité, mettre en place des mécanismes appropriés permettant aux populations touchées de mesurer l’adéquation des interventions et de répondre aux préoccupations et aux plaintes.
  • Participation et autonomisation : soutenir le développement de l’autoprotection, des capacités et aider les personnes à faire valoir leurs droits, y compris – mais pas exclusivement – les droits au logement, à la nourriture, à l’eau et à l’assainissement, à la santé et à l’éducation.

3. Responsabilités

Supervision technique des projets sectoriels

  • Fournir des connaissances spécialisées et un savoir-faire opérationnel en matière de protection transversale et de safeguarding.
  • Identifier les priorités et assister techniquement les projets en matière de protection transversale.
  • S’assurer que les normes qui sous-tendent la protection transversale sont en place, incluant, mais pas seulement, les enjeux de safeguarding, la prise en compte de l’âge, du genre, de la diversité, de la marginalité, la prise en compte des capacités des détenteurs de droits, la contextualisation de la réponse, y compris ce que cela signifie pour eux d’accéder à la réponse humanitaire avec sécurité et dignité.

Suivi, rapportage et développement

  • Développer des outils de suivi de projet et/ou soutenir les opérations pour s’assurer de leur utilisation.
  • Assurance qualité et suivi des sites pour s’assurer que les services fournis sont conformes aux normes et contextualisés.
  • Prendre en compte la contextualisation et les meilleures façons de répondre en fonction du contexte local.
  • Suivi de projet en fonction des produits et résultats attendus
  • Appui à l’écriture de sections spécifiques à la protection transversale et à l’AGDM aux bailleurs de fonds et au management
  • Mettre à jour de façon continue les documents et dossiers des projets
  • Travailler en étroite collaboration avec le chef de projet (FCDO/SRF/DRC) et le département des opérations multi-pays, les Directeurs Pays, Responsables des Programmes, Chefs de Zones, MEAL et l’unité Grants, avec les responsables sectoriels de la région, pour développer des propositions de projet de qualité, apporter un soutien aux opérations et contribuer à l’amélioration générale des interventions.
  • Développer et effectuer des évaluations de risques de protection pour informer la conception des projets et une direction stratégique. Effectuer un suivi fréquent dans le cas d’une situation d’urgence, en collaboration avec d’autres parties prenantes, afin de répondre aux problèmes liés.

Coordination extérieure et représentation

  • Partager les informations pertinentes aux équipes régionales pour les opérations, programmes, support, les équipes pays et les responsables techniques
  • Appuyer les responsables techniques pour améliorer la transversalité de la protection
  • Participer aux réunions de coordination pertinentes

4. Qualifications requises

La réussite de ce poste exige que vous soyez à l’écoute des équipes et des partenaires, que vous soyez capable d’assurer la supervision technique à distance des équipes DRC et des partenaires locaux, et que vous sachiez faire preuve de leadership dans votre domaine de responsabilité. De plus :

Requis :

  • Minimum 3 ans d’expérience pratique dans la protection transversale (ou dans un de ses sous-secteurs), pour une ONG internationale, y compris une expérience avérée en suivi et renforcement des capacités sur le terrain.
  • Bonne compréhension des principes de protection et des possibles risques de protection dans le contexte sahélien, ainsi que de la sensibilité aux conflits.
  • Expérience en renforcement de capacités des OSC et en facilitation d’événements et d’ateliers de formation ; expérience dans la collaboration avec les partenaires nationaux, les autorités locales/gouvernementales et les ONG internationales.
  • Engagement avéré en faveur de la redevabilité et des normes de qualité humanitaires
  • Expérience dans les activités de protection communautaire et de l’analyse de la protection.
  • Compétences documentées en matière de planification et de conception de projets, de rédaction, de calcul et d’écriture technique.
  • Excellente compétence en MS Word, Excel et PowerPoint.
  • Expérience dans la gestion du cycle de projet.
  • Langues : Français (obligatoire), anglais (niveau professionnel). Les langues parlées au centre Sahel sont des avantages.

Souhaitable :

  • Expérience préalable dans le Sahel central ou dans un contexte de conflit similaire.
  • Expérience de travail dans un bureau régional.

5. Compétences et qualités exigées

A ce poste, vous devrez démontrer les cinq compétences essentielles du DRC, à savoir :

  • Viser l’excellence : vous vous concentrez sur l’obtention de résultats tout en garantissant un processus efficace. Vous vous efforcez de produire un travail précis, approfondi et professionnel avec une utilisation optimale du temps et des efforts.
  • Collaborer : vous coopérez avec et impliquez les parties concernées, recherchant activement leur opinion et partageant des informations clés avec elles. Vous soutenez et faites confiance aux autres, tout en encourageant les commentaires.
  • Prendre les rênes : Vous prenez la responsabilité et donnez la priorité à votre travail en fonction de la vision et des objectifs généraux de DRC. Vous prenez l’initiative face à un défi ou une opportunité et vous recherchez des solutions innovantes.
  • Communiquer : vous écrivez et parlez efficacement et honnêtement tout en adaptant votre style et votre ton à la situation. Vous écoutez activement les autres et les impliquez dans le dialogue.
  • Faire preuve d’intégrité : Vous respectez et promouvez les normes les plus strictes en matière de conduite éthique et professionnelle en relation avec les valeurs et le code de conduite de DRC, y compris la protection contre l’exploitation sexuelle, les abus et le harcèlement.

6. Règlement

  • L’employé doit suivre les instructions du DRC en matière de sécurité, de confidentialité et de directives éthiques, y compris le Code de conduite et le Cadre de responsabilité humanitaire
  • L’employé ne doit exercer aucune autre activité rémunérée pendant la durée de son contrat avec le DRC sans recevoir l’autorisation préalable pour le faire
  • L’employé ne doit s’engager dans aucune activité qui pourrait nuire au DRC ou à la mise en œuvre de tout projet pendant la durée du contrat avec le DRC
  • L’employé ne doit pas donner d’interviews aux médias ou publier des photos ou d’autres documents liés au projet sans autorisation préalable
  • L’employé doit retourner tout l’équipement emprunté pour le projet au DRC après la fin de la période du contrat ou sur demande

How to apply

Si vous êtes intéressé-e, vous pouvez postuler en ligne en allant sur ce site : https://drc.ngo/about-us/careers/vacancies/

Les candidatures ne peuvent se faire qu’en ligne, sur le site indiqué ci-dessus. Vous devez télécharger en ligne votre CV (4 pages maximum) ainsi qu’une lettre de motivation. Le CV et la lettre de motivation seront en français.

DRC fournit des opportunités égales en termes d’emploi et interdit toute pratique de discrimination basée sur la race, le sexe, la couleur de peau, l’appartenance religieuse, l’orientation sexuelle, l’âge, l’état civil ou bien une quelconque situation d’handicap. Le DRC ne pratique aucune discrimination dans le cadre de ses processus de recrutement.

Compte-tenu de l’urgence à pourvoir ce poste, DRC se réserve la possibilité de sélectionner un candidat pour ce poste avant la date de fin de publication

Les candidatures seront clôturées le 29 juin 2022 à 23:59 GMT. Néanmoins, il est possible pour DRC de commencer, dès avant la fin de la publication de l’offre, le processus de recrutement si une candidature répond aux attentes et exigences du poste.