400px World Food Programme Logo Simple.svg Consultant au Programme : Renforcement des Capacités institutionnelles et Coordination

Consultant au Programme : Renforcement des Capacités institutionnelles et Coordination

  • Contractor
  • Bujumbura Burundi
  • TBD USD / Year
  • World Food Programme profile




  • Job applications may no longer being accepted for this opportunity.


World Food Programme

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Le bureau national du Burundi du Programme alimentaire mondial (PAM) est actuellement à la recherche d’un expert en appui institutionnel et stratégique pour occuper le poste de Consultant en renforcement des capacités institutionnelles et coordination de projets au sein de l’unité de programme à Bujumbura, au Burundi.

Le Burundi est un pays enclavé dans la région des Grands Lacs de l’Afrique de l’Est, dont la population est estimée à 12,5 millions d’habitants, avec une croissance annuelle de 2,7 %. Il se caractérise par une population jeune : les enfants âgés de 0 à 15 ans représentent près de 48 % de la population totale et les personnes âgées de 15 à 34 ans, 30 %. Le pays est classé 187e sur 191 pays dans l’indice de développement humain (IDH) 2021/2022.

Le PIB par habitant en prix courants est de 249 USD et la croissance du PIB est estimée à 3,3 % en 2023. Le taux d’inflation en glissement annuel a atteint deux chiffres depuis avril 2022 et n’a cessé d’augmenter pour atteindre 32,8 % en mars 2023, l’inflation alimentaire atteignant 49 %, affectant les dépenses des ménages, et limitant la couverture des besoins de base des ménages.

Le Burundi est un pays où l’insécurité alimentaire et la malnutrition sont très répandues. 52% des enfants de moins de 5 ans souffrent du retard de croissance. Le gouvernement s’est engagé à lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers son document de politique nationale « Vision Burundi Pays Emergent en 2040 et Pays Développé en 2060 », le Plan National de Développement du Burundi (PND 2018‒2027), le Programme national de capitalisation de la paix, stabilité sociale et promotion de la croissance économique (2021‒2025) et des plans sectoriels pertinents ainsi qu’une feuille de route visant à transformer les systèmes alimentaires en systèmes plus sains/nutritifs, plus durables et plus équitables. Les agences du système des Nations Unies se sont collectivement engagées à soutenir les priorités et efforts du Gouvernement clairement exprimés dans les documents susmentionnés, ont adopté un nouveau cadre de coopération pour le développement durable (UNSDCF 2023-2027)

Dans ce contexte, le PAM Burundi met actuellement en œuvre un Plan stratégique intérimaire de pays (2022-2024) qui vise à continuer à soutenir le gouvernement dans la lutte contre l’insécurité alimentaire, la réduction de la malnutrition, la transformation des systèmes alimentaires, la résilience des populations vulnérables, la promotion de l’égalité de genre, le renforcement des capacités nationales et du système de protection sociale, qui concourent à assurer aux populations les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, un accès aux aliments nutritifs pour mener une vie saine et productive en vue de relever le défi de la faim zéro.

Le PAM au Burundi implémentera un nouveau plan stratégique de pays (CSP) à partir du Mars 2024 pour la période 2024-2027. Les cinq résultats stratégiques de ce CSP seront intrinsèquement liés afin d’assurer une programmation transformatrice pour contribuer à la réalisation les Objectifs de développement durable 2 et 17. Dans le cadre du CSP, le PAM continuera à exécuter et mettre à échelles ses initiatives et projets innovants de renforcement des capacités nationales à tous les niveaux dont ceux financés par la Suisse et la France. La mise en œuvre de ces projets innovants nécessite une forte capacité interne pour une supervision et une coordination adéquate. Un consultant expert en appui institutionnel et stratégique de court terme est nécessaire pour mettre coordonner ces projets.

OBJECTIF PRINCIPAL DU POSTE :

Le but principal de ce rôle est d’assurer le leadership sur la mise en œuvre des projets de transformation alimentaire et de renforcement de la résilience—notamment ceux financés par la Suisse et la France.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

Sous la supervision du chef des programmes, le titulaire du poste sera chargé des tâches suivantes :

  1. Superviser la mise en œuvre et la coordination des projets financés par la Suisse et la France et de manière intérimaire ceux financés par l’Allemagne
  2. Fournir un appui à la contrepartie gouvernementale et aux autres partenaires à identifier les domaines dans lesquels l’assistance alimentaire peut être utilement employée et fournir un soutien et une expertise technique et stratégique pour la planification, la formulation et la mise en œuvre des programmes d’assistance alimentaire afin de renforcer l’appropriation et l’efficacité des programmes de sécurité alimentaire et de nutrition par les gouvernements et les communautés aux niveaux national et infranational.
  3. Développer des partenariats opérationnels et maintenir les partenariats stratégiques existants afin d’identifier les possibilités d’approches et d’initiatives collaboratives qui améliorent les programmes d’assistance et soutiennent les activités de plaidoyer.
  4. Gérer ou superviser la préparation et la diffusion de rapports analytiques et critiques, de publications et d’une variété de produits d’information ou de propositions à usage interne ou externe, en particulier ceux liés aux projets financés par la Suisse et la France (et Allemand temporairement).
  5. Plaider en faveur des ressources pour les projets du PAM, notamment en exposant clairement le besoin d’assistance alimentaire et les possibilités de programmes connexes, et assurer le suivi de la situation des ressources des projets, y compris la disponibilité des produits et des liquidités.
  6. Soutenir l’élaboration de la proposition “Résilience 2” et de la formation fonctionnelle dans les domaines d’expertise afin de renforcer la capacité du personnel du PAM et de ses partenaires à concevoir et à mettre en œuvre des programmes d’assistance alimentaire efficaces.
  7. Diriger, motiver et développer une équipe substantielle pour permettre des performances élevées.
  8. Veiller à l’utilisation optimale des ressources financières attribuées pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre d’un budget important.
  9. Assumer la responsabilité d’un lieu de travail équitable et inclusif qui intègre toutes les dimensions du cadre de diversité et d’inclusion du PAM.
  10. Contribuer à la préparation aux situations d’urgence du bureau de pays, c’est-à-dire à l’alerte précoce, à l’analyse des risques et à la planification des mesures d’urgence afin de répondre aux crises et aux besoins humanitaires.
  11. Exécuter tout autre tâche selon les besoins.

QUALIFICATIONS ACADEMIQUES MINIMALES ET EXIGENCES CLÉS

FORMATION :

Diplôme universitaire supérieur en affaires internationales, économie, nutrition/santé, agriculture, sciences de l’environnement, sciences sociales ou tout autre domaine lié à l’aide au développement international, ou tout autre domaine connexe avec des années supplémentaires d’expérience professionnelle.

Les compétences et connaissances spécifiques ci-dessous seront requises pour ce poste :

  • Excellente connaissance des cadres stratégiques, de coopération et familiarité avec l’UNSDG, le CSP, les Systèmes alimentaires au Burundi,
  • Excellente capacités d’analyse, de coordination multisectorielle, de communication, de plaidoyer et de négociation,
  • Excellente de synthèse, de rédaction de notes et rapports, de formulation de projets
  • Excellente capacité à développer et maintenir des partenariats stratégiques et à s’adapter aux contextes multiculturels, interinstitutionnels et pluridisciplinaires
  • Capacité à utiliser efficacement les logiciels de bureau standard, tels que MS Office (Windows, Word, Outlook, Excel, Power Point, Internet).

EXPÉRIENCE :

  • Au moins 5 ans d’expérience en appui institutionnel, coordination de projets conjoints, l’animation de cadre de discussions stratégiques et de conception et mise en œuvre de différentes approches de programmatiques.
  • Avoir une expérience de travail avec des coopérations bi et multilatérales et des organisations internationales, notamment les agence des Nations Unies et, une expérience avérée dans la planification stratégique, l’engagement avec les parties prenantes gouvernementales et de l’établissement de partenariats.
  • Maitrise des missions et cadres stratégiques du PAM notamment celles du Burundi.

LANGUE :

  • Maîtrise (niveau C) de la langue Française. Des connaissance intermédiaire (niveau B) de l’Anglais

How to apply

Internal Posting: https://performancemanager5.successfactors.eu/sf/jobreq?jobId=831655&company=C0000168410P

External Posting: https://career5.successfactors.eu/sfcareer/jobreqcareer?jobId=831655&company=C0000168410P


Deadline: 27 Feb 2024


Job Notifications
Subscribe to receive notifications for the latest job vacancies.